Anciennes familles de Provence
   

 

branche de Joseph de Berluc


V - Joseph de BERLUC avocat, receveur des dîmes aux diocèses de Gap et Sisteron, puis au diocèse de Forcalquier, séduit par la protestantisme puis revenu à la foi catholique. Il reçoit d'Anne d'Escalis, sa belle-mère, une terre assise en la ville de Forcalquier, lieu appelé Au Pourtal de Chambon, le 17 mai 1590 ; il possède aussi au nom de sa femme Isabeau de Magnan une pension annuelle et perpétuelle de 10 écus sur la commune de Cruis. Fait un testament solennel le 25 avril 1609 en faveur de ses fils, et meurt, le partage de ses biens à lieu la même année. Il laisse un livre de raison. Il avait été baptisé le mercredi 10 janvier 1537 à Saint-Mary de Forcalquier (parrains Pierre Gayde, Jean Talon seigneur de Limans, Antoine Reynaud, Claude de Laventure, de Manosque, marraines Catherine Saffalin femme de noble Antoine Meynier et Magdeleine Vernandier) ; épouse 1) en 1559, Catherine du RIS décédée en 1560 sans postérité. 2) en 1560, Isabeau de MAGNAN fille d'Augustin, juge royal de Forcalquier, et d'Anne d'ESCALIS. D’où, du second lit:

  1. Jean de BERLUC tué en 1590 dans une sortie des royalistes de Forcalquier contre les Ligueurs de Lurs.
  2. Françoise de BERLUC baptisée le 10 mai 1573 à Saint-Mary de Forcalquier (parrain Gaspard Berluc, marraine noble Catherine Saffalin).
  3. Jeanne de BERLUC citée en 1637.
  4. Suzanne de BERLUC épouse par contrat du 23 mars 1597, Pierre de POSILIS chirurgien de Forcalquier, fils de Claude, avocat en la cour, et de Douce BANDOLY.
  5. Jean-Antoine de BERLUC écuyer, part étudier le droit en Avignon, où il obtient son diplôme de docteur, puis exerce comme avocat à Forcalquier. Il reçoit dans l'acte de partage de la succession de son père l'office de receveur des décimes des diocèses de Gap et de Sisteron, office qui a pour lui peu d'attrait et qu'il fait gérer par son frère Augustin, avant de le revendre vers 1610. Plus tard, il remplit quelques charges municipales, et prend part à des querelles locales. Il publie les Adagia selecta e gravioribus cujusque facultatis auctoribus, tum latinis tum graecis tum collectaneis..., recueil de proverbes en toutes langues, rangés par mots typiques, dans un ordre aussi ingénieux que compliqué. On en connait 5 exemplaires : deux portent à l'adresse Lugduni, deux Genevae (notamment celui de la BN., par Joannes Antonius Berlucus, à Genève chez J. de Tournes et J. de la Pierre, 1632, 765 pages), un autre porte coloniae Allobrogum. Ce recueil devenu célèbre lui valut le surnom de l'Érasme provençal. Il teste le 20 octobre 1658, et déshérite son fils Honoré « pour ne lui avoir porté l'honneur, respect et obéissance requise, ni vouloir croire à ses justes admonitions, ni quitter toute desbauche, cabaret et mauvaise compagnie, et, en cas que ladite exhérédation n'ait lieu, le testateur lègue audit Honoré 5 sols, par droit d'institution », et institue pour héritier universel son deuxième fils Esprit de Berluc. Né en 1578 à Forcalquier, il y meurt, dans la maison des Laugier-Porchères, le 7 septembre 1659, et est inhumé le lendemain en l’église des Cordeliers.
    Il épouse par contrat du 20 mai 1614 (Vallansan et Depieds notaires) et en l'église Saint-Pierre, Hélène de LAUGIER de PORCHERES fille de François seigneur de Porchères, et de Silvestre de FERAUD alias de SAINTE-CATHERINE. Il reçoit de son père les bastides de Pouvarel, Vallengue et Batavous. Hélène décède le 31 janvier 1631 et est inhumée le lendemain en l'église des Pères Mineurs de Forcalquier. C’est par elle que le château du Plan de Porchères entre dans la famille de Berluc. D’où :

    1. Ursule de BERLUC née le 30 mars 1615, morte avant son père, semble avoir épousé à Paris, l'écuyer Jean CHAMILLARD, commissaire de la marine.
    2. Honoré de BERLUC écuyer, sieur du Toronet et de Porchères, né le 4 juin 1616 et baptisé à la maison (parrain Jean Blanc chanoine de Porchères, marraine Anne Jehan). Secrétaire de son oncle académicien à Paris, il compose quelques vers latins et publie en 1646 les Lettres d'Évandre à Cléanthe de celui-ci, et à son insu; cette édition sera détruite. Il décède le 15 mai 1685 à Forcalquier, dans sa demeure, place Saint-Michel, maison Roubaud, et est inhumé aux cordeliers : ses cousins Pierre et Balthasar Berluc, sont ses héritiers, mais n'acceptent l'héritage que sous bénéfice d’inventaire le 30 juillet 1685, lequel est dressé le 12 octobre 1685.
      Ép. 1) par contrat du 7 juin 1656 à Paris (Monet notaire) Marguerite LEMIRE fille de Louis, bourgeois de Paris, et de Marie du SELLIER; témoins de la bénédiction nuptiale à Saint-Jean-en-Grève, Jean Chemillat, écuyer, commissaire général de la Marine, beau-frère, et Marie Lemire veuve de Claude de Romecourt sieur du Rosay. Décédée le 18 août 1668 à Forcalquier, sans postérité. 2) le 25 février 1669 à Saint-Mary, sa parente (fille de sa cousine), Diane d'AUBERGE âgée de 26 ans, née en 1643, fille de feu Daniel, bourgeois de Forcalquier, et de Marguerite de BERLUC en présence de Pierre Berluc avocat, oncle, Balthasar Berluc, oncle, Annibal Berluc, cousin, François Gueydan avocat, beau-frère de l’épouse. Diane se remarie le 21 janvier 1687 à Joseph de BONIFACE sieur de Peynier.
    3. François de BERLUC baptisé le 27 mars 1618 à Saint-Mary de Forcalquier (parrain le prévôt Gaspard de Sébastiane, marraine Magdeleine de Laugier femme de Monsieur procureur du roi), décédé le 9 juillet suivant inhumé en l’église Saint-François.
    4. Esprit de BERLUC sieur de Porchères, né vers le mois de juillet 1619, viguier de Forcalquier et capitaine pour le roi de 1644 à 1668, mort célibataire en 1668, dans la maison de Vachères à Forcalquier, sur la placette de la Font Saint-Pierre. Avec lui s'éteint la branche des Berluc-Laugier.

  6. Balthazar de BERLUC docteur-ès-droit et avocat à la cour de Forcalquier, teste le 22 mai 1637 en faveur de « sa très chère et bien aimée femme », qu'il institue héritière universelle, faisant divers legs à ses enfants; il est inhumé au début janvier 1638 en l’église des Frères Mineurs. Épouse Marguerite d'ASTIER, née le 1er mai 1578, décédée à l'âge de 73 ans, inhumée le 29 juin 1641 en l’église des Frères Mineurs, fille de François, consul de Forcalquier et de Jeanne BARTHOLOMINE; d'où :

    1. Isabeau de BERLUC baptisée le 11 mai 1615 à Saint-Mary de Forcalquier (parrain Augustin Berluc, marraine Isabeau Godin) citée dans le testament de son père en 1637, décédée le 31 décembre 1683; épouse 1) par contrat du 25 avril 1628 Me Gaspard COLUMBI praticien de Forcalquier, fils de Jean-Louis, capitaine. 2) Claude LAUTIER écuyer, des seigneurs d'Aubenas.
    2. Marguerite de BERLUC baptisée le 24 février 1618 à Saint-Mary (parrain Pompée Astier, marraine Marguerite Berluc). Epouse Daniel AUBERGE bourgeois et consul de Forcalquier, fils d'Antoine bourgeois, et de Claire d'ALLIER.
    3. Diane de BERLUC baptisée le 5 juillet 1621 à Saint-Mary (parrain Claude Astier, marraine Melchionne Astier) =? épouse le 27 mai 1638 à Saint-Mary, Balthazar de JEHAN ou JOANNIS.
    4. Pierre de BERLUC avocat à la cour et juge, premier consul de Forcalquier en 1653, 1664, 1670, 1683, baptisé le 17 février 1627 à Saint-Mary de Forcalquier (parrain Pierre Vial procureur au siège, marraine Honorade Brémond), décédé à l’âge de 72 ans le 20 septembre 1709 inhumé le lendemain aux Cordeliers. Épouse par contrat du 2 juillet 1644, Diane du TEIL fille de Jean-Pierre juge royal de Forcalquier, et d'Isabeau de GUERIN. Elle meurt le 18 février 1698 et est inhumée le lendemain aux cordeliers.
    5. Jeanne de BERLUC baptisée le 4 décembre 1629 à Saint-Mary (parrain Jean-Paul Brunet conseiller du roi au siège de Forcalquier, marraine Jeanne Brémond), décédée à l’âge de 71 ans le 30 octobre 1701 inhumée le lendemain à Saint-Mary ; épouse Balthasar SALOMON maître apothicaire, né à Forcalquier en 1616, décédé à l'âge de 39 ans en 1655, veuf de Diane SEGUIN, fils de Jean et d'Honorade GUILLERMIN; elle requiert l’inventaire après décès de son mari et l'estimation des ustenciles, drogues, médicaments, marchandises et autres laissés dans la boutique, le 24 avril 1655, comme administratrice de Jean Salomon son fils.
    6. Catherine de BERLUC baptisée le 17 décembre 1634 à Saint-Mary (parrain Daniel Auberge, bourgeois, marraine Catherine Val...).
    7. Balthazar de BERLUC écuyer, consul de Forcalquier en 1666, 1674, 1681 et 1687, il meurt le 17 novembre 1697 et est inhumé le lendemain aux Cordeliers. Épouse le 25 octobre 1685 à Saint-Mary, Ursule VIAL fille de Jean-Pierre avocat en la cour, consul de Forcalquier, et de Marie du TEIL, en présence des parents et de Charles Mestre bénéficier, Jean André Ferrier prêtre et autres. D'où :

      1. Pierre de BERLUC né le 29 janvier 1693 baptisé le 30 à Saint-Mary (parrain Pierre Berluc avocat en la cour, marraine Claire Vial femme de Lange Eymar procureur au siège) inhumé le 25 février aux Cordeliers.
      2. Marie de BERLUC née le 27 février 1695 baptisée le même jour à Saint-Mary, elle meurt le 25 janvier 1784 et est inhumée le lendemain auc imetière paroissial, épouse le 20 janvier 1717 à Saint-Mary François FEUTRIER avocat en la cour, natif de Lurs, fils de feu Joseph, avocat en la cour, et de feue Jeanne BARBAROUX, l’époux signe F.Feutrier, l’épouse Marie Berluc. Il meurt le 10 mars 1731 et est inhumé le lendemain à Saint-Mary.
      3. Jean-Pierre de BERLUC avocat au parlement, premier consul de Forcalquier en 1723, 1758, 1768, récepteur perpétuel des hôpitaux de Forcalquier, janséniste renommé, exilé de 1736 à 1742 par lettre de cachet. Il est né le 26 mars 1697 et a été baptisé le même jour à Saint-Mary, et meurt en soignant, pendant une épidémie de suelle, les pauvres de cet hôpital le 20 juillet 1772 et est inhumé le lendemain aux Cordeliers. Il a laissé un livre de raison co-écrit avec sa soeur Marie.
      4. Balthasar Ange BERLUC né posthume le 18 février 1698 baptisé le même jour à Saint-Mary, inhumé le 29 août aux Cordeliers.

  7. Augustin qui suit,
  8. Scipion de BERLUC baptisé le 2 novembre 1581 à Saint-Mary de Forcalquier (parrain Jean Lieutaud, marraine Philippa Valansan).
  9. Marguerite de BERLUC inhumée le 5 septembre 1633 à Saint-Mary joignant le coeur de l’église, épouse Charles CHERPIN bourgeois de Forcalquier, né en 1583 à Forcalquier, fils de Claude notaire et greffier de la ville. Il meurt le 9 août 1615 et est inhumé à Saint-Mary.

VI - Augustin de BERLUC écuyer de Forcalquier, premier consul en 1645, baptisé le 1er février 1579 à Saint-Mary de Forcalquier (parrain Augustin Magnan, marraine Louise Vallansan), mort en 1660. Épouse par contrat du 24 octobre 1611 et le même jour en l’église Saint-Mary, Melchionne d'ASTIER fille de feu Jean-Joseph receveur des domaines de Sa Majesté au siège de Forcalquier, et de Diane de GODIN. D'où :

  1. Pompée qui suit,
  2. Joseph de BERLUC baptisé le 5 janvier 1616 à Saint-Mary (parrain Claude Astier, marraine Marguerite Astier) décédé le 9 suivant et inhumé en l'église Saint-François.
  3. Isabeau de BERLUC baptisée en février 1617 à Saint-Mary (parrain Melchion Magnan, docteur en lois, marraine Isabeau de Godin) inhumée le 23 avril 1619 au couvent des Frères Mineurs.
  4. Anne de BERLUC baptisée le 27 février 1620 à Saint-Mary (parrain Jean-Baptiste Berluc, marraine Anne Burle).
  5. Diane de BERLUC épouse le 21 mai 1640 à Saint-Mary, Étienne GIRARD écuyer, conseiller du roi, receveur particulier du domaine du roi au siège de Forcalquier, contrôleur ordinaire et provincial des guerres en Limousin et la Marche, fils de Barthélémy, bourgeois de Sigonce.
  6. Jeanne de BERLUC baptisée le 16 septembre 1627 à Saint-Mary (parrain Pierre Valansan notaire, marraine Jeanne Bertrand) décédée à l’âge de 33 ans, inhumée le 13 décembre 1660 à Saint-Mary; épouse par contrat du 19 décembre 1647, Jean-François de REBUTY avocat au Parlement de Provence, co-seigneur de Fontienne, fils d'Antoine bourgeois, et de Jeanne de GIRAUD.
  7. Isabeau de BERLUC baptisée le 29 mars 1632 à Saint-Mary (parrain Daniel Auberge, marraine Melchionne d’Astier).
  8. Balthasar de BERLUC baptisé le 18 août 1633 à Saint-Mary (parrain Balthasar Tirani, marraine Isabeau de Berluc).
  9. Anne de BERLUC baptisée le 18 juin 1636 à Saint-Mary (parrain Pompée Berluc avocat, marraine Diane de Berluc), épouse le 3 août 1651, Gaspard DECORIO premier consul de Forcalquier, veuf de Melchionne d'ASTIER, fils de Pierre, avocat conseiller au présidial de Forcalquier, et de Marie de PARISY sa première épouse. D’où postérité.
  10. Marie de BERLUC baptisée le 19 avril 1638 à Saint-Mary (parrain Claude Lieutaud bourgeois, marraine Marguerite Berluc).

VII - Pompée de BERLUC docteur-ès-droit, avocat en la cour, premier consul de Forcalquier en 1651, baptisé le 21 juillet 1613 à Saint-Mary (parrain Pompée Astier, marraine Anne Jehan), décédé à l’âge de 80 ans le 14 février 1694 inhumé le 15 aux Cordeliers, épouse par contrat du 9 avril 1644, Suzanne CODUR fille d'Antoine, docteur en médecine, et d'Honorade de BERMOND. Décédée avant 1690. D’où :

  1. Augustin de BERLUC avocat et juge en la cour de Forcalquier, premier consul de Forcalquier en 1699, baptisé le 28 novembre 1647 à Saint-Mary (parrain Augustin Berluc bourgeois son grand-père, marraine Honorade Brémond sa grand-mère veuve d’Antoine Codur docteur en médecine) décédé à l’âge de 82 ans le 17 septembre 1730 inhumé le lendemain aux Cordeliers; épouse 1) le 21 novembre 1669 à Saint-Mary, Isabeau du TEIL âgée de 17 ans, née à Forcalquier en 1651, fille de Louis, conseiller et avocat du roi au siège de Forcalquier, et d'Isabelle de BARBEYRAC, en présence de Pascal Revest prêtre et messire Jouvau prêtre bénéficier, Joseph de Boniface et Jean André Ferrier ; nièce de Diane femme de Pierre de Berluc. Elle est meurt le 24 février 1697 et est inhumée le lendemain aux Cordeliers 2) par contrat du 25 février 1690, Marguerite de MONIER fille de Me Espérit, notaire royal de Viens, et de feue Suzanne de GIRARD. Elle meurt le 28 avril 1724 et est inhumée le lendemain aux Cordeliers. Sans postérité.
  2. Étienne qui suit,
  3. Jeanne de BERLUC baptisée le 20 juillet 1654 à Saint-Mary (parrain Jean-François Rebuty avocat en la cour, marraine Jeanne de Codur) épouse par contrat du 26 août 1691 et le lendemain en la concathédrale Saint-Mary de Forcalquier, Joseph d’HABERT sieur de Beauveser, bourgeois de Beaumont de Pertuis (Vaucluse), fils de feu Espérit, notaire royal, et d’Isabeau COURT, en présence des parents et de Jean André Ferrier prêtre, Dominique Asse procureur au siège, François de Jacques bourgeois d’Aix.
  4. Joseph de BERLUC sert dans les troupes de Malte, bourgeois de Forcalquier, baptisé le 2 mars 1658 à Saint-Mary (parrain Augustin Berluc son grand-père, marraine Honorade Brémond veuve de Mr Codur docteur en médecine) épouse le 26 août 1694 à Saint-Mary, Catherine NOA veuve de Jean ORCEL, fille de Joseph et de Louise COMBE, de Reillanne ; en présence de Joseph Magnan prêtre bénéficier, Charles Garnier et autres. Elle meurt dans la nuit du 20 février 1720 et est inhumée à Saint-Mary. Dont :

    1. Suzanne BERLUC baptisée le 19 août 1695 à Saint-Mary née le même jour, décédée à l’âge de 68 ans le 16 juillet 1763 inhumée le lendemain à Saint-Mary ; épouse le 6 juillet 1717 à Saint-Mary, Jean-Baptiste VALLANSAN bourgeois de Forcalquier, greffier au siège de la ville, âgé de 27 ans, né en 1689, fils de Jean-Michel bourgeois de Forcalquier, et de Catherine ROCHON.
    2. Augustin de BERLUC né le 2 septembre 1697 baptisé le même jour à Saint-Mary, inhumé le 15 juillet 1700 aux Cordeliers.
    3. Mary de BERLUC enrôlé dans les armées du roi, né le 13 septembre 1698 baptisé le même jour à Saint-Mary.
    4. Jeanne de BERLUC née le 28 août 1700 baptisée le même jour à Saint-Mary.

  5. Isabeau de BERLUC baptisée le 24 janvier 1661 à Sanit-Mary (parrain Augustin Berluc son frère, marraine Jeanne de Berluc sa tante).

VIII - Étienne de BERLUC écuyer de Forcalquier et bourgeois de Mane, reçut des armes, inscrites à l'Armorial Général de 1696 : d’argent au lévrier de sable coupé de gueules à une croix d’or. Baptisé le 15 avril 1651 à Saint-Mary (parrain Etienne Girard receveur du domaine, marraine Melchionne d’Astier femme d’Augustin Berluc) décède en 1721. Épouse en 1677, Catherine de GIRAUDON, veuve de François BESSON bourgeois de Mane, fille de Guillaume écuyer, seigneur de la Sonne, capitaine de cent hommes d'armes à pieds dans les troupes de S.A.R. de Savoie, et de Catherine d'ESCALIS. D’où :

  1. Augustin qui suit,
  2. Elisabeth BERLUC née vers 1682 décédée le 11 février 1756 âgée de 72 ans environ, et inhumée le lendemain aux Cordeliers de Forcalquier, célibataire.
  3. Louise BERLUC née le 11 décembre 1682 baptisée le même jour à Mane (parrain Jean François Joseph de Forbin marquis de Janson, marraine Lucrèce de Mirailhet) épouse le 11 février 1709 à Mane, André AUBERT de la Bastide des Jourdans, fils de Jean, marchand, et d’Anne PLANTARD.
  4. Anne de BERLUC décédée le 19 inhumée le 20 mars 1763 à Saint-Mary âgée d’environ 70 ans; épouse le 26 février 1715 à Mane, Gaspard CATALAN bourgeois de Niozelles.
  5. Geneviève BERLUC épouse le 23 septembre 1722 à Mane, Etienne SAUTEYRON de Sainte-Tulle, fils de feu Claude, et de feue Tulle ARNAUD.

IX - Augustin de BERLUC conseiller du roi, bourgeois de Mane, obtient la provision de maire perpétuel de Forcalquier par lettres patentes du 22 septembre 1742, jusqu'en 1757, premier consul de la même ville en 1767, né en 1684, décédé le 16 novembre 1770 à Forcalquier inhumé le lendemain aux Cordeliers. Épouse le 13 septembre 1723 en l’église de Viens, Delphine de MONIER âgée de 21 ans, née en 1701 à Viens, fille de Joseph, bourgeois de Viens, et de feue Honorade de GONDON ; nièce de Marguerite de Monier seconde épouse d’Augustin de Berluc ci-dessus. D'où :

  1. Joseph qui suit,
  2. Elisabeth de BERLUC épouse le 26 août 1743 à Saint-Mary, Louis ROUIT bourgeois de Mane, fils de feu Laurent bourgeois de Mane, et de Rose d’ARNAUD.
  3. Jacques BERLUC de PERUSSIS avocat en la cour, notaire royal et procureur au siège de Forcalquier, juge de la ville, élu premier consul en 1785, prorogé en 1786 par lettre de cachet. Épouse le 15 février 1768 à Saint-Mary, Victoire CHAPPUS ou Chappuis, née en 1746, fille de Jean André docteur en médecine, et de Thérèse Marie Anne DURAND; d'où :

    1. Marie Anne Thérèse BERLUC née et baptisée le 8 novembre 1768 à Saint-Mary, épouse le 31 juillet 1787 à Saint-Mary, Joseph Antoine LAUGIER docteur en médecine de Tallard, âgé d’environ 27 ans, fils d’Anselme et de feue Elisabeth PELLICIER, mariage célébré par l’abbé Chappus.
    2. Jean André Marius BERLUC né le 19 janvier 1771 baptisé le même jour à Saint-Mary, décédé le 23 mars 1773 inhumé le lendemain au cimetière Saint-Mary.
    3. (Elisabeth) Noémie BERLUC née le 31 août 1772 ondoyée le même jour, épouse le 10 mai 1794 (21 floréal an II) à la maison commune de Forcalquier, âgée de 22 ans, François NALIN cultivateur à Saint-Maime âgé de 32 ans, fils de feu Gabriel, et de feue Marie Anne BREMOND, en présence des parents de l’épouse, d'où :

      1. Antoine NALIN de BERLUC
      2. Françoise NALIN de BERLUC présidente des Dames de la Miséricorde de Forcalquier.

    4. Jean Joseph BERLUC né le 25 mars 1774 baptisé le même jour à Saint-Mary, décédé et inhumé le 29.
    5. Françoise BERLUC née et baptisée le 1er avril 1775 à Saint-Mary, épouse Gaspard AUDIBERT.
    6. Anne BERLUC née le 21 mars 1776 baptisée le lendemain à Saint-Mary.
    7. Jean-Baptiste Augustin BERLUC né le 12 juin 1777 baptisé le lendemain à Saint-Mary, décédé le 6 août 1778 inhumée le lendemain au cimetière de Lurs.
    8. Pauline BERLUC née le 28 novembre 1778 à Forcalquier baptisée le lendemain à Saint-Mary, épouse le 6 janvier 1804 (15 nivôse an XII) à la mairie de Forcalquier, Joseph AUTIQ propriétaire à Digne, âgé de 28 ans, né à Volonne le 6 août 1775, fils de Joseph François Casimir ANTIQ, avocat au parlement, bourgeois de Volonne, et de feue Marguerite POURPRE (petite-fille du notaire Jean-Baptiste Arnaud et d'Anne Decorio), en présence des témoins Marius Félix Maisse, commissaire du gouvernement, Michel Rippert marchand, Eustache Bicais perruquier et Louis Vial cordonnier.
    9. Balthasar Augustin BERLUC né et ondoyé le 16 novembre 1781 à Saint-Mary.
    10. Tyrse Eugène Forcalquier BERLUC né et baptisé le 26 janvier 1786 à Saint-Mary.
    11. Fortuné François BERLUC né le 6 baptisé le 7 février 1787 à Saint-Mary.

  4. Augustin BERLUC bachelier en théologie, prêtre, nommé à l'âge de 30 ans prévôt du chapitre de Forcalquier par bulles de la légation d'Avignon datées de 1765, né en 1735.
  5. Thomas BERLUC cordelier conventuel, connu sous le nom de Père Thomé, entre dans les ordres mineurs au couvent des Cordeliers d’Avignon le 22 décembre 1759, sous-diacre de la chapelle de l’archevêché le 22 décembre 1764, diacre le 23 mars 1765, ordonné prêtre le 6 avril suivant, il devient cordelier de famille au couvent de Forcalquier en décembre 1767, né le 1er décembre 1738 baptisé le lendemain à Saint-Mary de Forcalquier, il meurt en décembre 1815 au sein de sa famille à Forcalquier, âgé de 77 ans, et est inhumé au cimetière de l’hôpital Saint-Michel. Voir sa notice biographique par Berluc-Pérussis dans les Annales des Basses-Alpes (1899-1900 p.91).
  6. François Clément BERLUC né le 1er septembre 1740 baptisé le lendemain à Saint-Mary.
  7. Magdeleine BERLUC née et ondoyée le 9 mai 1742 baptisée le 3 septembre à Saint-Mary, décédée le 8 mars 1747 inhumée le lendemain à Saint-Mary.

X - Joseph BERLUC de PERUSSIS conseiller du roi, bourgeois et premier consul de Forcalquier en 1759, 1765, 1771, 1782, maire de Forcalquier en 1790-91 et 1792-94, né en 1727, mort en 1800. Épouse le 23 août 1745 en l'église Saint-Géniès d'Avignon, Barbe TEISSIER fille de Jean-André, bourgeois d'Avignon, et de Marie VERNE (soeur d'Honoré Verne procureur du roi à Rians, bourgeois et co-seigneur d'Artigues). Elle meurt le 6 avril 1789 à l'âge d’environ 60 ans et est inhumée le lendemain à Forcalquier. D'où :

  1. Augustin de BERLUC avocat et procureur au siège de Forcalquier, greffier ancien de la communauté et viguerie, juge de la ville, écrivit des lettres et comédies, né vers 1743 à Avignon, épouse le 27 juin 1775 à Saint-Mary malgré l’opposition de son père (union consommée), Marie JULLIEN âgée d’environ 20 ans, née aux Mées, fille mineure de Denis négociant de Forcalquier, et de Marie LOUX, d'où :

    1. Marie Barbe de BERLUC née le 23 novembre 1775 baptisée le lendemain à Saint-Mary, épouse le 8 décembre 1793 (18 frimaire an II de la République) à la mairie de Forcalquier, âgée de 18 ans, Jean Antoine ESMIEU procureur de la ville des Mées, fils de Jean André et de feue Jeanne Marie GILIBERT. D'où postérité.
      > familles CANTEL, DUBARLE, CHANZY et de COMBARIEU.


  2. Joseph Etienne de BERLUC baptisé le 27 décembre 1751 à Saint-Mary né la veille, décédé le 17 janvier 1752 inhumé le lendemain aux Cordeliers.
  3. Joseph André de BERLUC dit le chevalier de Berluc, capitaine d'artillerie, général adjudant du hetman de Pologne, avec rang de lieutenant-colonel et ingénieur en chef de cadastre à Coni. On a de lui un opuscule in 4° intitulé Lettre du chevalier de Berluc à M. de Bentham publié en 1781. Né le 11 baptisé le 13 décembre 1752 à Saint-Mary de Forcalquier, décédé en 1817. Ép. 1) à l’âge de 49 ans, le 29 décembre 1801 (8 nivôse an X) en la mairie de Forcalquier, Pauline de GASSAUD âgée de 34 ans, née à Forcalquier le 6 mai 1767, fille de Jean-Forcalquier, avocat à la cour, consul de Forcalquier, et de Thérèse Françoise Anne TIRANY, en présence de Mathieu Janssaud homme de loi, André Maurel propriétaire, Charles Blanchard confiseur, et Victor Jacques marchand. Ils divorcent le 1er thermidor an XI. 2) en 1809, Jeanne Marguerite MICHEL.
  4. Jean Pierre Jacques de BERLUC né et baptisé le 16 octobre 1754 à Saint-Mary.
  5. Catherine de BERLUC décédée et inhumée le 4 décembre 1755 à Saint-Mary.
  6. Marie de BERLUC née le 28 novembre 1755 baptisée le 6 décembre 1755 à Saint-Mary, décédée le même jour et inhumée le 7.
  7. Jeanne de BERLUC née et décédée le 21 inhumée le 22 août 1756 à Saint-Mary.
  8. Denis de BERLUC baptisé le 26 février 1758 à Saint-Mary.
  9. Pierre qui suit,

XI - Pierre de BERLUC PERUSSIS professe avant la Révolution à l'Académie royale de Juilly et laisse des morceaux de poésie, juge d'instruction au tribunal de Forcalquier, conseiller d'arrondissement, né et baptisé le 13 janvier 1761 à Saint-Mary, mort en 1838. Épouse en 1794, Thérèse de TESTANIERE-MIRAVAIL fille de Rémy, seigneur de Miravail et Malcor, et de Rose de FERRY-LA-GARDE. D’où :

  1. Julie de BERLUC-PERUSSIS née en 1795, décédée en 1836.
  2. Fortuné qui suit,
  3. Pauline de BERLUC-PERUSSIS née le 22 octobre 1802 à Forcalquier, décédée en 1876, épouse le 27 octobre 1824 à la mairie de Forcalquier, Christophe DEPIEDS juge au tribunal de première instance de Forcalquier, maire de Forcalquier, membre du conseil général des Basses-Alpes, né le 12 novembre 1790 à Lurs, décédé en 1880, fils de Thomas propriétaire à Lurs, et de Marie Anne SARRASIN, décédés à Lurs.

XII - Fortuné de BERLUC-PERUSSIS dit le chevalier de Berluc-Pérussis, né en décembre 1798 au Revest-du-Bion, avocat en 1823, d'abord juge à Barcelonnette, Digne, Sisteron, Tarascon et Draguignan, remplace son père comme juge d'instruction à Forcalquier en 1837 et enfin juge au tribunal de première instance d'Aix de 1850 à sa mort, collaborateur de plusieurs recueils estimés. Il meurt le 3 juin 1854 en son château du Plan de Porchères. Épouse le 20 août 1832, Thérèse PIN née le 5 août 1809 à Apt, fille de Jules (1770-1845) notaire et conseiller municipal d’Apt, et de Julie CONSTANTIN. D’où :

  1. Paul de BERLUC-PERUSSIS né en 1833, mort jeune.
  2. Léon qui suit,
  3. Olympe de BERLUC-PERUSSIS morte en bas âge.
  4. Hélène de BERLUC-PERUSSIS née le 10 août 1838 à Apt, décédée le 22 mai 1887 à Aix en Provence, inhumée le 25 à St-Jean-de-Bresc (par. Fox-Amphoux, Var). Épouse le 15 octobre 1861 à Notre-Dame de Porchères, Louis de SIGAUD de BRESC propriétaire châtelain de Bresc, maire de Moissac dans le Var, avocat, conseiller général du Var, président de l'Académie d'Aix, né en 1834, mort à Aix le 17 avril 1911, inh. St-Jean de Bresc ; fils d'Alexandre et d'Eugénie GERARD. Dont postérité. Hélène est l'ayeule de l'écrivain provençal Bruno Durand (1890-1975).

XIII - Léon de BERLUC-PERUSSIS né le 4 juin 1835 à Apt, décédé le 2 décembre 1902 en son château du Plan de Porchères, homme de lettres. Épouse le 2 juillet 1867, sa cousine germaine, Marie PIN née le 2 avril 1845 à Apt, fille de Fortuné (1805-1865) avocat, bâtonnier du barreau d’Apt, juge au tribunal de cette ville, conseiller général, et de Louise POUSSEL. D'où :

  1. Anne de BERLUC-PERUSSIS née le 23 avril 1868, décédée en novembre 1892 à Forcalquier, âgée de 24 ans, laisse des poèmes en italiens publiés en 1893.

 

 

 
contact