Anciennes familles de Provence
   

 

(de) Barthélémy


 

 

Deux familles de ce nom ont exercé au parlement d'Aix : la première issue d’un trésorier à la cour de Provence en 1355, posséda la seigneurie de Sainte-Croix qu’elle porta par mariage dans la maison de Forbin, la seconde dont il est question ici, est issue d’un apothicaire natif de Trets, Vincent Barthélémy, installé à Aix dans le dernier quart du XVIe siècle.

Sa postérité après avoir exercé l’avocature, fit l'acquisition d'une charge de conseiller au siège sénéchal : Pierre de Barthélémy l'exerça en 1658, puis son fils Pierre II en 1690, et son petit-fils Pierre III de Barthélémy en 1736. Ce dernier éteignit apparemment la filiation masculine, ne laissant qu’une fille mariée au sieur de Clapiers-Collongues.

Les armes : d’azur à la montagne d’or accompagnée de trois étoiles de même, deux en chef et une en pointe, furent enregistrées à l’Armorial de France pour Pierre de Barthélémy conseiller du roi commissaire ordonnateur des guerres.

 

I - Jehan BARTHELEMY décédé avant 1582, épouse Jeanne ESTIENNE d’où :

II - Vincent BARTHELEMY maître apothicaire, bourgeois d’Aix, originaire de Trets, épouse 1) par contrat du 21 juin 1579 à Aix, Jeanne de CHASSIGNOLLES âgée de 20 ans, née en juin 1579 à Aix, fille d’Honoré, maître apothicaire, trésorier de la ville d’Aix, et de Marguerite de BEAUFORT. 2) par contrat du 3 janvier 1582 à Aix, Pierra JULHOUX veuve de Jacques d’AMIGE (qu'elle avait épousé deux ans plus tôt), fille de Jehan, et d’Honorade ROUSSET ; d’où, du second lit :

  1. Madeleine de BARTHELEMY épouse par contrat du 5 avril 1601 à Aix, Jean-François BROGLIA docteur en médecine à l’Université d’Avignon, maître ordinaire du roi et professeur à la faculté de médecine d’Aix, naturalisé en 1616, né à Nice en 1574, décédé à Aix le 16 mars 1647, fils de Jean Pierre capitaine au château de Nice, et de Françoise BESTENTO. Son fils sera médecin comme lui, et son petit-fils conseiller à la cour des Comptes. Ces Broglia appartiennent à l’illustre famille de Broglia originaire de Quiers en Piémont dont sont sortis plusieurs maréchaux de France.
  2. Louise de BARTHELEMY inhumée le 21 mars 1676 aux Grands Carmes; épouse le 2 décembre 1609 à Saint-Sauveur d’Aix, Louis LANCE fils de feu Pierre, concierge des prisons royaux, et de Louise d’EYGUESIER. (prob. 2. Cannat AZAN, avocat).
  3. Marguerite de BARTHELEMY épouse en mai 1606 à Saint-Sauveur, Me Jean PASTOR, alias Pasteur, fils de feu Pierre et de Jeanne CHAMALLIER, présents Antoine Isnard et Joseph de Pin.
  4. Jean de BARTHELEMY maître apothicaire, inhumé le 20 janvier 1621 aux Observantins, épouse par contrat du 9 juin 1614 à Aix, Anne BONTEMPS, fille de Pierre maître chirurgien et professeur d’anatomie, et de Magdeleine PALLI. D’où :

    1. Pierra BARTHELEMY inhumée le 18 avril 1634 aux Observantins.

  5. Joseph qui suit,
  6. Anne de BARTHELEMY épouse Louis BONNET bourgeois d’Aix, veuf, fils de Jean, praticien, bourgeois d'Aix, et d'Anne GIBAUD sa première épouse.
  7. Honorade de BARTHELEMY épouse Melchion SIMON avocat en la cour.

III – Jean Joseph BARTHELEMY avocat en la cour, inhumé le 1er février 1654 aux Observantins d’Aix, épouse le 10 décembre 1616 à Saint-Sauveur, Sybille de SIMON âgée de 13 ans, née en février 1593 à Aix, fille d’Elzias avocat au parlement, sieur de Fontmarin, et de Louise SAUVAIRE sa première épouse. D’où :

  1. Vincent BARTHELEMY avocat au parlement d’Aix, baptisé le 18 octobre 1618 à la Madeleine d’Aix (parrain Vincent Barthélémy son grand père, marraine Pierra Jullouse sa grand mère), inhumé le 21 octobre 1695 aux Observantins, épouse le 22 novembre 1667 à Saint-Sauveur d’Aix, Magdeleine de PAULE fille de François, docteur en droits, originaire de la ville de Brignoles, et de Magdeleine de DURANTI de la Calade, d’où :

    1. Sybille de BARTHELEMY baptisée le 27 février 1669 à la Madeleine d’Aix (parrain Joseph de Paul, marraine Sybille de Simon).
    2. Pierre de BARTHELEMY né le 11 avril 1672 baptisé le même jour à la Madeleine d’Aix (parrain Jérôme de Duranty conseiller du roi en la cour des Comptes, marraine Pierre de Barthélémy).
    3. Anne de BARTHELEMY née le 2 octobre 1673 baptisée le même jour à la Madeleine (parrain Pierre Garidel avocat en la cour, Anne de Paul), inhumée le 27 décembre 1675 aux Observantins.
    4. Louise de BARTHELEMY baptisée le 1er mars 1675 à la Madeleine d’Aix (parrain Claude de Cipières, marraine Louise de Barthélémy), épouse le 7 mars 1702 à la Madeleine d’Aix, Joseph GUIGUES avocat au parlement de Provence, âgé de 36 ans, fils de Marc-Antoine, procureur au siège d’Aix, et de Marguerite TRONC de COUDOULET sa seconde épouse.
    5. Thérèse de BARTHELEMY baptisée le 7 février 1676 à la Madeleine, née le même jour (parrain Jean Joseph Garidel, avocat en la cour, marraine Thérèse de Cipières).
    6. Jean Joseph de BARTHELEMY baptisé le 14 avril 1682 en l’église Sainte-Madeleine d’Aix, né la veille (parrain Joseph Perrin, avocat, marraine Magdeleine de Julianis).
    7. Anne de BARTHELEMY née et baptisée le 9 juin 1684 à la Madeleine d’Aix (parrain Me Pierre Azan, marraine Anne de Paul).
    8. Jean Henry de BARTHELEMY inhumé le 28 septembre 1685 aux Observantins.
    9. Marguerite de BARTHELEMY célibataire, inhumée le 9 février 1728 aux Observantins, âgée de 45 ans.

  2. Pierre BARTHELEMY né à Aix et baptisé le 4 novembre 1620 à la Madeleine (i45) (parrain Pierre Simon avocat en la cour, marraine Honorade de Barthélémy).
  3. François BARTHELEMY baptisé le 21 décembre 1622 à la Madeleine (parrain François Barthélémi, marraine Anne de Simon).
  4. Louis BARTHELEMY baptisé le 17 octobre 1630 à la Madeleine d’Aix (parrain Louis Bonnet bourgeois d’Aix, marraine Anne de Gontaud).
  5. Louise de BARTHELEMY inhumée le 19 janvier 1695 aux Observantins, épouse Pierre de GARIDEL (1610-1686) conseiller au siège d’Aix, veuf de Louise de VELIN, fils de Joseph, avocat au parlement, consul d’Aix, et d’Angélique de CHEILAN sa première épouse.
  6. Pierre qui suit,
  7. Anne Pierra de BARTHELEMY épouse la 7 novembre 1655 à Saint-Sauveur d’Aix, Claude de CIPIERES écuyer d’Aix, né en 1607, décédé en 1676, fils de Jean, marchand bourgeois d’Aix, et de Françoise de CABANES.

IV - Pierre BARTHELEMY officier public, avocat en la cour, reçu le 19 décembre 1658 conseiller du roi au siège d’Aix, en l’office de Clément d’Anjou, suivant lettres patentes signées le 11 novembre précédent, né à Aix et baptisé le 31 janvier 1632 en l’église Sainte-Madeleine (parrain Canat Azan, avocat, marraine Pierre Julhoux), décédé à l’âge de 67 ans, inhumé le 30 novembre 1689 aux Observantins, épouse le 31 juillet 1666 à Saint-Sauveur d’Aix, Jeanne de CHABAUD, fille de Pierre, procureur du roi en la cour des Comptes d’Aix, et de feue Lucrèce du PONT, en présence des témoins nommés Barthélémy Daniel et Jacques Pelisson. D’où :

  1. (Jean) Pierre qui suit,
  2. François de BARTHELEMY inhumé le 18 novembre 1670 aux Observantins.
  3. Catherine de BARTHELEMY inhumée le 27 octobre 1676 aux Observantins.
  4. Madeleine de BARTHELEMY inhumée le 6 octobre 1679 aux Observantins.
  5. Hyacinthe de BARTHELEMY capitaine, inhumé le 2 février 1720 aux Observantins, âgé d’environ 37 ans.

V - Pierre II de BARTHELEMY conseiller du roi au siège de la sénéchaussée d’Aix, reçu en l’office de son père le 30 juin 1690, né et baptisé le 18 septembre 1668 à la Madeleine (parrain Pierre Azan, avocat, marraine Louise de Chabaud), inhumé le 15 juillet 1735 en la paroisse Saint-Sauveur, épouse le 25 juin 1697 à Saint-Sauveur d’Aix, Jeanne Marguerite de FEDON fille de Jean, avocat, et de feue Marguerite de FRANC, d’où, du second lit :

  1. Jean Mitre de BARTHELEMY baptisé le 15 avril 1598 à la cathédrale d’Aix (parrain Jean de Fedon conseiller du roi enquêteur au siège d’Aix, ayeul paternel, marraine Jeanne de Chabaudy ayeule paternelle).
  2. Pierre qui suit,
  3. Jean Joseph de BARTHELEMY inhumé le 31 août 1704 aux Observantins.
  4. Anne Cécile de BARTHELEMY née le 11 mai 1707 baptisée le même jour à Saint-Sauveur d’Aix (parrain Jean Simon, marraine Anne Cécile Millot), inhumée le 3 août 1712 aux Observantins.
  5. Pierre François de BARTHELEMY né le 2 août 1709 à Aix, baptisé le lendemain en l’église Saint-Sauveur d’Aix (parrain Pierre Garidel professeur royal en la faculté de médecine, marraine Marthe Thérèse Bonnet).
  6. Joseph Paul de BARTHELEMY baptisé le 1er juillet 1712 à Saint-Sauveur d’Aix, né la veille (parrain Joseph Gautier lieutenant au siège de la comté de Sault, marraine Jeanne de Chabaudy).
  7. Jean Joseph de BARTHELEMY inhumé le 14 juillet 1712 aux Observantins.
  8. Joseph de BARTHELEMY inhumé le 21 avril 1718 aux Observantins âgé de 4 ans.

VI - Pierre III de BARTHELEMY avocat au parlement, reçu conseiller au siège d’Aix en l’office de son père le 7 janvier 1736, qu’il quitte en 1750 pour celui d’avocat général à la cour des Comptes, Aides et Finances de Provence, dans lequel il est reçu le 11 mai 1750 (office de Jean-Baptiste de Séguiran), né le 17 et baptisé le 18 mars 1704 à Saint-Sauveur d’Aix (parrain Charles Joseph de Thoron, marraine Marguerite de Simon), décédé à l’âge de 72 ans le 24 inhumé le 25 septembre 1775 au cimetière de la paroisse du Saint-Esprit, épouse 1) le 20 novembre 1725 à la Madeleine d’Aix, Anne Elisabeth BRIGNOL, fille de François et de Marguerite de SAUVAN, en présence des parents des époux et des témoins Jean Antoine Coussin, Antoine Fédon, André Ricard prêtre. 2) le 13 janvier 1733 à la Madeleine d’Aix, Thérèse de VINCENS décédée avant 1775, fille d’André (1681-1761) procureur en la cour des Comptes et conseiller au siège d’Aix (en remplacement de Pierre de Barthélémy son gendre), et de Françoise JAUBERT sa première épouse, en présence des parents de l’époux et ceux de l’épouse, et des témoins Joseph Benoît, Jean Bresson et Jean-François Fédon. D’où, du second mariage :

  1. François Melchior Pierre de BARTHELEMY né et baptisé le 6 juillet 1740 à Saint-Sauveur (parrain François Melchior d’Arnaud, consul procureur du pays, marraine Françoise Jaubert épouse de M. Vincent).
  2. Thérèse Pauline Geneviève de BARTHELEMY épouse le 1er juin 1773 en l’église du Saint-Esprit, âgée d’environ 20 ans, Jean Jacques François de CLAPIERS de COLLONGUES âgé de 35 ans, fils de feu Jacques, des seigneurs de Collongues, et de feue Gabrielle Thérèse d’ANDRE, les témoins sont Henry Pascal d’Albert chevalier de Malte, Pierre Henry Reynaud de Matheron d’Aubenas, Joseph François Ventre de la Touloubre, et Gabriel Sextius Julien écuyer.
 
contact